Avancement du projet séquenceur

Le premier stade du développement du séquenceur de vol vient d”être achevé. Le séquenceur est capable de déclencher l”ouverture d”un parachute via la commande d”un servomoteur au bout d”un temps précis paramétré par l’utilisateur.

La solution retenue a été d’utiliser un FPGA IGLOO nano d’Actel. L’utilisation d’un FPGA (composant logique programmable) apporte plusieurs avantages par rapport à un microcontrôleur. Le module ayant été testé et validé, on peut l’inclure dans un système plus complexe en étant sûr de son bon fonctionnement. Cela rendra possible de rajouter de nouvelles fonctionnalités au séquenceur facilement sans avoir à revalider tous les modules.

De plus, les FPGA IGLOO possèdent certaines caractéristiques intéressantes pour la réalisation d’un séquenceur : ils ont la possibilité d’être “freezés” et de rentrer dans un mode où leur consommation électrique est quasi-nulle, ce qui peut être utile comme les fusées restent souvent longtemps sur le pas de tir. D’autre part, les FPGA IGLOO sont programmés directement, à  l’inverse des autres FPGA, dont la configuration doit être reprogrammée à chaque mise sous tension.

Il reste maintenant à développer une interface utilisateur externe simple pour programmer le temps au bout duquel le parachute doit s”ouvrir.